Business Plan : les erreurs à ne pas commettre

Business Plan : les erreurs à ne pas commettre

Business Plan : les erreurs à ne pas commettre

Le Business Plan représente un outil de base pour toute entreprise. Dès la création de celle-ci, il est essentiel de créer et formaliser ce guide qui sert, non-seulement à faire l’état de la situation actuelle de l’entreprise, mais également à analyser son environnement. C’est un document évolutif qui accompagnera les entrepreneurs dans leurs choix stratégiques et opérationnels tout au long de la vie de l’entreprise.

Cependant, quelques fausses idées persistent concernant le Business Plan et les erreurs commises peuvent être fatales à l’entreprise… Voici quelques pistes pour bien démarrer votre activité avec un Business Plan efficace.

Croire que ce n’est pas vraiment utile

La première idée reçue concernant le Business Plan est qu’il n’est pas forcément utile. Mais pensez-vous réellement que l’on puisse démarrer une activité avec seulement quelques idées en tête et une stratégie notée sur un bout de papier ?

Le Business Plan n’est pas qu’un outil de pilotage, il assure aussi la viabilité de votre projet. Celui-ci est construit, répond à des problématiques précises avec des objectifs et un positionnement définit. Connaître sa situation idéale et les étapes pour y parvenir est essentiel. Cela permet aussi d’avoir une crédibilité auprès des financeurs et de les convaincre d’investir dans votre projet.

Le Business Plan n’est pas qu’une formalité, il est indispensable au développement de votre entreprise.

Croire que c’est une fin en soi

Attention tout de même à ne pas croire que le Business Plan est le seul outil qui vous permettra d’atteindre vos objectifs. Sa création n’est qu’une étape, un moyen de concrétiser votre projet.

Votre Business Plan est terminé ? Mais rien n’est encore gagné ! Vous pourrez vous appuyer dessus pour construire et assoir votre stratégie. Vous pourrez y revenir pour vous recentrer sur vos objectifs. Mais vous devrez aussi le faire évoluer selon les orientations stratégiques de votre entreprise. Rien n’est terminé après le Business Plan, c’est seulement la première étape.

Croire que c’est uniquement une succession de tableaux financiers

Qui dit Business Plan dit forcément une partie financière complète. Comme vu précédemment, cette partie sera un réel soutien pour convaincre des financeurs potentiels. Si elle est indispensable à un Business Plan complet, il ne faut pas faire l’impasse sur les autres parties de celui-ci. Un Business Plan efficace comprend une partie quantitative, mais aussi une partie qualitative très importante. Les chiffres ne sont pas forcément révélateurs du potentiel de votre entreprise, même s’ils y aident.

Il vous faudra analyser tout un tas d’autres facteurs non monétaires pour adopter la stratégie la plus efficace.

Croire que l’on peut se passer d’une étude de marché

Dans le même esprit, l’étude de marché est une des premières partie traitée dans le Business Plan. Cependant, elle est la plus laborieuse et demande beaucoup de temps. Pensez-vous réellement qu’il est possible de bâtir une stratégie sans analyser votre marché ? La demande ? Vos concurrents potentiels ? Ce serait du suicide économique.

Prenez le temps de réaliser une étude de marché réelle, actualisée et complète. Cela vous permettra d’avoir une vue globale du potentiel de votre entreprise sur ce marché. Mais aussi de vous conforter dans votre voie, de vérifier si votre idée est viable. Ou, au contraire, de vous mettre en garde sur certains axes stratégiques si le marché est saturé ou dangereux. Vous pourrez ainsi adapter votre stratégie et votre positionnement avant qu’il ne soit trop tard.

Croire que l’on peut le réaliser en totalité soi même

Enfin, vous pensez avoir les compétences pour réaliser une étude de marché vous-même dans sa totalité ? Très bien. Mais attention, si durant sa réalisation vous faites face à des difficultés, à certaines barrières, ne tentez pas de les forcer et acceptez plutôt de vous faire accompagner.

Une étude de marché n’est pas si simple à réaliser si vous ne disposez pas du temps nécessaire pour faire de la veille ou de l’analyse de celui-ci. Vous n’êtes pas certain de votre positionnement prix/produit donc vous pensez pouvoir mettre « au hasard » ? Les chiffres ne sont pas votre point fort, donc votre partie financière est trop légère ? Ne restez pas campé sur vos positions et faites appel à des professionnels qui vous aideront à construire votre Business Plan le plus efficacement et justement possible. N’ayez pas peur de demander de l’aide.


Michel Condomitti

Consultant en stratégie et développement commercial des entreprises
Accompagnement à la gestion de carrière des particuliers

Contact : mc@michelcondomitti.com

  

Laisser un commentaire